Touriscopie

TOURISME ET RETRAITE : CONJUGAISON GAGNANTE

Sommaire N°122. Février 2010

PHOTO-2.jpg

Tourisme et retraite : la conjugaison gagnante

A l’heure où la retraite des Français est l’objet d’âpres négociations, un récent sondage réalisé par Ipsos, pour le magazine Pleine Vie, confirme le dynamisme des nouveaux retraités, notamment des boomers. Selon cette étude, qui ne mentionne pas le pourcentage de retraités prêts à partir –ceux-ci sont très minoritaires- il apparaît cependant que pour 17% d’entre eux, un départ constituerait un moyen de compenser une baisse attendue de pouvoir d’achat. Un pourcentage non négligeable qui en dit long sur les craintes des retraités par rapport à leurs revenus. Pour 14% d’entre eux, il s’agirait aussi d’une façon de « recommencer sa vie » tandis que 24% y voient une véritable possibilité d’évasion !

Mais qui dit retraite ailleurs dit retraite au soleil. On s’en doutait. Le climat remporte en effet 40% de suffrages, tandis que 16% des retraités mettent en avant la possibilité d’une vie meilleure. En tête de leurs destinations favorites, c’est la France d’Outre-mer qui les attire le plus : 24% seraient preneurs d’une retraite dans les îles françaises contre 21% qui se laisseraient attirés par le Maroc et autant par l’île Maurice ! Moins médiatisée, la Tunisie ne serait choisie que par 7% d’entre eux. Pourtant, le pays offre d’ores et déjà des séjours de longue durée, en hôtel 4 étoiles à 200 euros la semaine !

Mais, attention, très attachés à leur pays, 76% des plus de 50 ans n’envisagent pas un départ définitif. Pour eux, il s’agirait seulement de passer quelques mois au soleil. Et cela, à la condition pour 72% d’entre eux, de pouvoir s’occuper, en particulier en s’investissant dans des actions de bénévolat !

On retrouve donc dans cette nouvelle enquête, le profil très hédoniste du retraité du baby-boom, à la fois autonome et actif, très demandeur de sociabilité et d’activité mais très inquiet par rapport à ses revenus. On retrouve surtout une population prête à s’offrir une nouvelle vie, donc ouverte à toutes sortes de propositions.  Mais, celles-ci, sur le marché français tardent à venir. Contrairement aux offres existant sur le marché espagnol et sur le marché maghrébin. Ainsi, au Maroc, au sud d’Agadir, le projet de Dyar Shemsi géré en partenariat avec Domotys –www.dyarshemsi.com- compte parmi les nouvelles initiatives marquantes. Le groupe Pierre & Vacances devrait aussi faire une place aux seniors à Marrakech, dans son projet d’éco-village, dans la foulée de Vacances Bleues. Tandis qu’en Tunisie, notons le développement de Sunseanior à Djerba –www.sunseanior.com-…


SOMMAIRE

VEILLE-MARCHÉS

Quand l’Europe se serre la ceinture…  Et prévoit de consommer avec prudence

Dix huit mois après le début de la récession, une partie des Européens a bien été obligée de prendre des mesures d’économies pour parvenir à joindre les deux bouts !
D’un baromètre à l’autre, les résultats se rejoignent : nous sommes bel et bien entrés dans une autre société de consommation basée sur la lutte contre le gaspillage, les achats raisonnés et durables !

Good old England : une société paradoxale

Le Royaume Uni est sans doute le pays le plus extravagant d’Europe. Depuis les années Beatles, son excentricité mixée de tradition, est devenue sa meilleure alliée. Quant à sa population insulaire, elle a toujours montré le chemin des nouvelles destinations touristiques internationales. Mais, depuis 2009, le « made in England » a changé et ce pays que l’on croit si bien connaître, s’avère en pleine mutation, lui aussi.

VEILLE-TENDANCES

• Le jeu des influences : une planète « made in China »

Que ce soit en 2030 ou 2035 ou avant ou après, il est désormais acquis pour les économistes internationaux que la Chine sera bientôt la première économie mondiale. Devançant l’Europe et les USA, dominera-t-elle pour autant la planète sur le plan culturel ? En attendant la réponse, il est certain que l’Occident se doit de regarder de plus en plus à l’Est et de veiller sur les vents nouveaux qui soufflent sur  l’Empire du Milieu. De là, pourraient aussi venir un nouvel air du temps !

• Générosité, rire, solidarité : les nouveaux codes du marketing

En ces temps de crise, et de défiance généralisée vis à vis du monde marchand, les enseignes doivent offrir un visage chaleureux et généreux, pour séduire leurs clients. C’est en tous les cas, ce que croient déceler les professionnels du marketing. Mais, attention, qui dit générosité dit générosité vraie ! Car, aujourd’hui,mieux vaut ne plus tricher pour être accepté !

VEILLE-COMPORTEMENTS

• C’est quoi le bonheur ? Le triomphe des petits bonheurs !

Inutile de se référer à Epicure, Aristote, Platon ou Schopenhauer pour savoir sur quoi repose le bonheur aujourd’hui ?
Après plusieurs articles consacrés à ce sujet, voici une enquête très concrète qui fournit très prosaïquement des éléments d’autant plus intéressants qu’ils définissent un bonheur simple et convivial. A l’opposé des images consuméristes dont les médias sont émaillés.

VEILLE-PRODUITS

• Les nouveaux distributeurs de loisirs : Un marché complexe

Après avoir investi l’univers du voyage, de nouveaux venus essaient de capter la clientèle du loisir marchand, via des sites internet de plus en plus séduisants et des coffrets-cadeaux.  Le succès sera-t-il pour autant au rendez-vous, sur un marché déjà très occupé par des quantités d’activités non marchandes ?

• La réalité augmentée : au delà de l’image, toujours plus d’images

Jamais les images n’ont été aussi présentes, voire envahissantes, dans nos existences. Officielles, privées, œuvres d’artistes de renom ou d’amateurs, les progrès technologiques qui permettent à tous de les fabriquer et diffuser, les ont transformées, encore plus que l’écrit et la musique, en flots ininterrompus de sollicitations. Technique révolutionnaire, la « réalité augmentée » constitue pour sa part, le dernier avatar d’une interminable et effarante révolution en passe de bouleverser les comportements touristiques.

VEILLE-SOCIOLOGIE

Grandeurs et misères de la photographie touristique : à l’heure numérique !

Prolifique, multiple, diverse… l’image touristique est aujourd’hui d’autant plus envahissante qu’elle est produite par des millions d’appareils photographiques privés qui, grâce au numérique, n’ont plus de limites quand il s’agit de traduire la réalité. Dans cette surabondance d’images dont nous sommes tout autant auteurs que récepteurs, quel espace de liberté, reste-t-il à l’imaginaire ?

One thought on “TOURISME ET RETRAITE : CONJUGAISON GAGNANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.