Touriscopie

LA FRANCE EN LIGNE DE MIRE

TOURISCOPIE. N°168. Juin 2014

IMG_3394

Mais quelle mouche a bien piqué les Français pour qu’ils redeviennent une nouvelle fois l’objet de la consternation internationale ? A peine douze ans après un sinistre 22 avril, la France fait la une de la presse planétaire avec chaque fois les mêmes titres cataclysmiques : séisme, « terremoto ». Même les Britanniques, pourtant peu exemplaires, sont moins malmenés que l’Hexagone par la stigmatisation généralisée à laquelle s’adonnent les médias des pays démocratiques. Et tout cela, à la veille des vacances d’été, alors que notre pays déploie des trésors de créativité et d’adresse pour accueillir des millions de touristes internationaux.

Et tout cela, en même temps que les commémorations fort réussies du D. Day. Formidable expérience de réconciliation après le désastre de la dernière guerre, le soixante-dixième anniversaire du Jour le plus long et toute la médiatisation qui en a été faite, ont constitué l’un des moments forts de la vie des nations, celui où « l’histoire rappelée aux hommes pourrait leur éviter de la revivre ».

Décidément, la politique est loin d’être exemplaire et les citoyens que nous sommes aussi. Malheureusement, d’autres états enregistrent des égarements nationalistes alarmistes qui ne sont guère réjouissants. C’est le cas de l’Inde surtout où « un autocrate extrémiste attise les haines » comme l’écrit un journaliste du Guardian. La Hongrie et son premier ministre populiste n’est pas très rassurante non plus.

Que penser par ailleurs des atermoiements des Maldives en passe de rétablir la peine de mort y compris pour des enfants de 7 ans et du Brunei qui rétablit tout simplement la charia ?

Que penser du Qatar qui réduit à l’esclavage des milliers de travailleurs asiatiques appelés à construire ses futurs stades mais qui cherche d’ores et déjà à se donner le visage d’une future grande destination touristique ?

Et, que penser enfin de ce nouvel état islamiste surgi en plein cœur d’un Moyen Orient déchiré par des conflits religieux que le vingt-et-unième siècle pensait avoir abolis, ou d’une Turquie en pleine ascension économique, dont les prisons sont remplies d’opposants politiques 

… Pendant ce temps, le Brésil essaie de gagner les faveurs des supporters de football en se présentant sous son plus beau visage, celui d’une nation triomphante sur le plan économique, joyeuse et égalitaire. Mais, l’information étant désormais capable de s’infiltrer dans toutes les coulisses de la planète, rares sont ceux qui ignorent les travers de ce pays où l’on ne danse pas la samba tous les jours.

… L’heure est en effet aux vacances et, ceux qui peuvent s’en offrir ont probablement déjà la tête ailleurs. Pressés de s’évader, ils préfèrent souvent ignorer les drames qui couvent ici et là. Une attitude compréhensible, voire naturelle qui fait du vacancier un individu parfois frivole, souvent superficiel, encore plus souvent replié sur sa sphère privée où il cherche à oublier les tracas du monde et les siens. Sauf qu’une attitude « naturelle » aussi amplement partagée soit-elle, est-elle opportune

Sommaire 

VEILLE COMPORTEMENTS

– Les budgets vacances a l’aune de la récession : Baisse et inégalités deviennent chroniques

Bien que les bilans se fassent plutôt à la fin des vacances, l’habitude est prise. Le baromètre d’Europ Assistance nous fournit pour la quatorzième année consécutive, un bon nombre de données sur les intentions de départs estivaux de la population de sept pays européens dont la France. Un suivi particulièrement appréciable, notamment sur le plan des intentions de dépenses. Grâce notamment, à sa méthodologie irréprochable et à un suivi régulier. Analyse.

 – Tempête sur le shopping : la concurrence s’aiguise, de nouvelles tendances émergent – 2 fiches-

En janvier, l’OTCP publiait une étude concernant le shopping parisien. Dominant la pratique touristique urbaine de certaines clientèles, il est vrai que cette activité rapporte gros. Du même coup, c’est toute la région qui se mobilise pour structurer et développer ses zones commerciales… Mais, le monde entier se mobilise également, oubliant parfois que  le commerce d’aujourd’hui ne sera pas forcément celui de demain. Une donnée à prendre en compte.

VEILLE-MARCHÉS

– Turquie : une ascension fulgurante : mais, doit-on aller bronzer à Antalya ? – 2 fiches-

Bien les bilans se fassent plutôt à la fin des vacances, l’habitude est prise. Le baromètre d’Europ Assistance nous fournit pour la quatorzième année consécutive, un bon nombre de données sur les intentions de départs estivaux de la population de sept pays européens dont la France. Un suivi particulièrement appréciable, notamment sur le plan des intentions de dépenses. Grâce notamment, à sa méthodologie irréprochable et à un suivi régulier. Analyse.

VEILLE-TENDANCES

– La nature en débat : Villages nature, pour ou contre

 Le paradoxe de notre époque veut qu’après avoir détruit à petit feu la nature et coupé l’homme de son milieu originel, nous consacrions temps, argent et énergie pour la reconstituer. Décidément, l’histoire n’est jamais linéaire. Elle procède par paliers, comme le démontre la dernière grande réalisation touristique européenne : « Villages nature ». Signée par les groupes Disney et Pierre & Vacances-Center-Parcs, celle ci se propose en effet de réinventer un territoire où homme et nature devraient se réconcilier. Mais, sur des friches d’anciennes terres agricoles. Débat ? 

– Le « Fait maison » et ses imaginaires : La nostalgie au secours de la malbouffe

 

La mention obligatoire Fait maison destinée à donner une lisibilité aux restaurateurs soucieux de servir une nourriture issue de leur savoir faire, ne fait pas encore l’unanimité parmi les professionnels de la restauration. Néanmoins, du côté des consommateurs, il pourrait constituer un progrès indéniable. Il s’inscrit en effet dans le courant d’une époque qui, à force d’excès, de craintes et de doutes, se laisse gagner par la nostalgie d’un passé supposé capable de la nourrir sainement.

 

 Canapé contre billet d’avion : les supporters restent à la maison

Alors que le tournoi de tennis de Rolland Garros s’achève et que la coupe du monde de football au Brésil commence, les sportifs du monde entier se réjouissent. Les professionnels du tourisme aussi. Les grands événements internationaux ne sont-ils pas l’occasion de médiatiser leur image, d’amplifier leur promotion et, concrètement d’attirer des visiteurs ? A moins qu’insensiblement, les choses changent…

 VEILLE-STRATÉGIES

 Le Flamenco : plus qu’une musique, une marque : comment l’Andalousie profite de cette manne musicale

Comme le tango, le flamenco est redevenu à la mode.  Musique ancestrale dont les origines se perdent dans les méandres de l’histoire de la péninsule ibérique, il compte aujourd’hui parmi les musiques les plus attractives sur le plan du spectacle et de la pratique individuelle. Classé en 2010 au patrimoine immatériel de l’Unesco, il est aussi sur le plan de la promotion touristique, un formidable atout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.