Touriscopie

DROLES DE NOUVELLES, DROLES D’IMAGES

TOURISCOPIE N° 178-179. Mai-Juin 2015

images-1

L’actualité est faite de drôles de choses. Ce qui a sans aucun   doute toujours été le cas. Mais, désormais, on est informé en temps réel de   tous les événements qui font la grande et la petite histoire. C’est ainsi que l’on peut apprendre au fil des pages Web qu’un hôtel 5 étoiles vient d’ouvrir à Mossoul. Piscine, restaurant, jardins… tout y est. Ne manque   que bar. Pire ! Caliphate tour, une agence réceptive peut emmener les touristes désireux de découvrir cette nouvelle « république faire le tour de la région. Bien entendu, il s’agit de propagande. Et, nul n’est dupe. Mais, tout de même : le tourisme est un moyen de faire bonne figure et de démontrer aux yeux du monde « que tout va bien ! » Banaliser un territoire en le métamorphosant en destination touristique devient un artifice mais, un artifice particulièrement alarmant.

Pendant que telles images éclatent sur les écrans, celles de la bataille de Palmyre amplement diffusées terrifient le monde occidental. Comment des vestiges archéologiques de cette importante peuvent-ils risquer d’être réduits en miettes ?
Mais, le cortège de clichés noirs, est loin d’être terminé. Alors que les destinations touristiques surtout méditerranéennes multiplient les efforts pour s’attirer les faveurs des touristes, n’assiste-t-on pas à un spectacle encore plus désolant présentant l’arrivée de migrants clandestins sur les mêmes plages que celles où sont conviées les vacanciers ? Celles des îles grecques ou italiennes ?

Autres images dramatiques, celles d’un premier ministre australien farouchement opposé à l’accueil des migrants en provenance de Birmanie. Ou celles des pêcheurs indonésiens sommés par leur gouvernement de repousser à la mer ces mêmes migrants avant que leur gouvernement ne change d’avis. Et l’on dira ensuite que l’on ne savait pas !

Plus positives enfin, quoique… les images de ces 6500 touristes chinois soigneusement alignés sur la promenade des Anglais à Nice. Et si l’on avait aussi regardé les télévisions asiatiques, on aurait vu que la Thaïlande en a accueilli le double, soit 12 000 touristes en une fournée. Tous envoyés par leurs entreprises engagées dans une course absurde au gigantisme.

Plus sympathiques également ces reportages sur les femmes maliennes renouant avec la liberté et la rencontre historique entre un président français tout sourire et un président cubain légendaire, annonçant peut-être un avenir meilleur pour la Caraïbe. Enfin, on l’espère… Car, rien n’est jamais garanti sur une planète empêtrée dans ses contradictions, tentant coûte que coûte de faire bonne figure à travers des images touristiques idylliques.

 

SOMMAIRE 

VEILLE-PRODUITS

– Tourisme de masse ou élitisme : le sort de la Caraïbe pour l’exemple.

– Le casse-tête des régions augmentées : vers la fin de l’Histoire ?

 

VEILLE- COMPORTEMENTS

– De la générosité à la finance : portrait comparé d’un touriste entre 2012 et 2015 – 2 fiches-.

VEILLE- MARCHES

– Chine : les évolutions permanentes : une société en quête de nouveaux modèles – 2 fiches-
f8bc126e491616c641533dimg_55473034de7001.26303229

 

 

 

 

 

 

VEILLE-TENDANCES

Langues étrangères : le retour à Babel est compromis – 2 fiches

– Vers un touriste « allégé » : les risques d’une éducation revue à la baisse

– « Gamification » : nécessité ou illusion : le marché touristique est-il prêt ?

Gamification_tourisme_190515_11

Gamification_tourisme_190515_05 Gamification dans le secteur du tourisme, table ronde au Welcome City Lab le 19 mai 2015

Le lien de la retranscription vidéo de la table ronde « le tourisme à l’heure de la gamification » au Welcome City Lab : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.