Touriscopie

Alertes . 7 NOVEMBRE 2015

LA GUERRE DES CHEFS A BIEN LIEU : EXPEDIA, TRIPADVISOR, AIRBNB, BOOKING

images

Il ne fallait pas être devin pour prévoir que, c’est au niveau des majors et des majors nord américains, qu’était en train de se jouer le futur de l’hébergement touristique. Le rachat par Expedia de Homeaway, très largement commenté, ne constitue en effet qu’un pas de plus vers la domination mondiale des quatre géants américains du tourisme en ligne : Homeaway allié à Expédia, Flipkey allié à Tripadvisor et plus que jamais Airbnb capable de développer une nouvelle offre alternative tandis que Booking.com confirme son hégémonie en se montrant capable de distribuer et vendre instantanément toutes les catégories d’hébergements enregistrés sur son site…Mais, quel bénéfice en retirera le touriste :  A lire le prochain Touriscopie. N°182

 

LE GOUT DE L’ORIENT BATTU EN BRÈCHE

IMG_0442

 

 

 

 

 

Alors que les prix littéraires consacrent des oeuvres prenant l’Orient pour décor, ravivant ainsi le goût des Français pour des contrées devenues parties intégrantes de leur histoire : qu’il s’agisse de l’Egypte, la Turquie, le Liban, la Syrie… Jamais les cartes n’ont été aussi brouillées dans cette région. Et ce n’est pas le crash de l’avion russe dans le Sinaï qui rassurera les touristes et leur fera reprendre la route des Pyramides ou, à une moindre échelle, celle du Bosphore. La victoire du R.T Erdogan n’est pas une très bonne nouvelle non plus. A moyen terme, elle risque de contrarier les ambitions touristiques du pays qui était prêt à s’envoler vers les 50 millions d’arrivées internationales… C’est décidément la géopolitique et pas la littérature qui guident les touristes. A lire le prochain numéro de Touriscopie. N°182 : L’éloge des frontières.

LAS VEGAS : NOUVELLE MECQUE DE LA MUSIQUE TECHNO

vegas-halloween-720x540

Avec 41 millions de visiteurs, Las Vegas n’a pas vraiment besoin d’augmenter sa fréquentation. Mais, l’âge moyen de ses visiteurs est de 41 ans, ce sont majoritairement des couples et à 80% des Américains. Pour renouveler sa clientèle et son image, la capitale toutes catégories confondus du jeu, a donc insensiblement inauguré des gigantesques discothèques qui font des ponts d’or aux plus grands DJ de la planète… Emotions et ivresse garanties, surtout en ce jour d’Halloween. A lire dans le prochain numéro de Touriscopie. N°182 : l’impact de la techno sur le tourisme.

JAPON MANIA : UNE NOUVELLE DÉFERLANTE

shinjuku_0

Alors que le flux du tourisme japonais en France décroît, le Japon attire de plus en plus de Français et de touristes en général. Et cela ne devrait être que le début d’une nouvelle déferlante japonisante dans notre pays et dans le monde. Pourquoi ? En grande partie grâce à deux échéances sportives : Tokyo 2019 et Tokyo 2020 ! Avec du rugby et des J.O en perspective, les Japonais multiplient déjà les efforts pour redonner le goût du Japon…. A lire dans le prochain numéro de Touriscopie. N°182.

LA VICTOIRE ANNONCÉE DU VIRTUEL

video games beach chrono cross square enix anime girls 1913x1200 wallpaper_www.miscellaneoushi.com_92
 A l’occasion de la Paris Game week qui a ouvert le 28 octobre, une étude de GFK précise que la pratique du jeu vidéo a bien changé depuis le début des années 2000. Non seulement, l’âge moyen du joueur est passé de 21 à 35 ans mais le pourcentage de joueurs a bondi de 20 à 53% de la population française. De plus, cette pratique est devenue aussi féminine que masculine puisqu’un joueur sur deux est une joueuse ! Autre indication majeure, l’ industrie du jeu est devenue la deuxième industrie culturelle en France après la lecture tandis que le E.sport poursuit son essor et attire des millions de participants. Enfin très présente durant ce salon, la réalité virtuelle qui fait vivre au joueur une expérience, s’est considérablement améliorée grâce aux dernières innovations comme le casque de la PlayStation VR ou le casque Vive d’HTC qui combine sons et images ou encore Ubisoft et son tournoi Trackmania Turbo. Mais, c’est surtout l’Oculus Rift racheté 2 milliards de dollars par Facebook qui tient la vedette. Avec des casques de moins en moins chers, cette entreprise pourrait révolutionner l’univers du loisir individuel et sans doute celui des espaces de divertissement ayant misé sur ce type d’attractions… et de la promotion touristique. En effet,  Shangri La par exemple annonce la création de vidéos immersives sur l’ensemble de ses établissements, diffusées sur des casques signés Samsung… A lire dans le prochain numéro de Touriscopie. N°182. 

 

UBER CONTRE UBER

Uber

 

 

 

 

 

 

Les chauffeurs d’Uber ne sont pas contents. On croyait le contraire. Non seulement, en Californie, ils attaquent la plate-forme, en revendiquant un statut de salarié. Mais, ils attaquent aussi à Paris le service de mise en relation qui persiste dans son refus d’être un employeur et de s’acquitter par la même occasion de ses devoirs. Parallèlement, voilà ces mêmes chauffeurs qui créent en France un nouveau service concurrent et indépendant : VTC Cab. Mais, en attendant le succès escompté, les chauffeurs peuvent continuer à travailler avec Uber, dont ils ne sont pas les salariés… La disruption et ses conséquences sociales a beau faire saliver d’envie toutes les jeunes start-up : on ne s’attaque pas aussi facilement au droit du travail et aux légions de « collarless workers » que l’on est en train de créer, sous prétexte que le travail se fait rare. Après l’euphorie, beaucoup retrouvent la raison…

  • Notons également les manifestations des guides interprètes soucieux de voir leurs compétences et leurs diplômes concurrencés par les local guides plus ou moins gratuits, qui prolifèrent un peu partout dans le monde. A lire Touriscopie N°180. Septembre 2015.
  • Notons enfin la création d’un Observatoire de l’ubérisation dont le but est de secouer en partie le code du travail ou tout au moins de trouver des solutions à l’ubérisation de l’économie : www.uberisation.org

LA MAISON BLEUE : UN LAB NOMADE !

BH3

Au sud d’Agadir, à Taghazout, un village de surfeurs et de pêcheurs, sentant bon un certain « Hotel California » chanté dans les années soixante-dix par les mythiques Eagles, l’expérience de la Blue House nous semble particulièrement intéressante. Elle pourrait annoncer les débuts d’un nouveau concept de vacances conjuguant travail, réflexion, rencontres et créativité avec séjour balnéaire au soleil. Pour quelle cible ? Bien évidemment, de jeunes « start-upers » désireux de faire une retraite « collaborative » dans une ambiance apaisée et studieuse. Certes, la Blue House imaginée et mise en place par deux jeunes femmes, est payante : 600 euros par semaine. Mais, cette initiative pourrait donner l’idée à certains opérateurs de mettre quelques uns de leurs équipements hôteliers au service de jeunes entrepreneurs afin de les faire réfléchir à leurs problématiques. Le temps des « lab nomades » est probablement arrivé si les acteurs du tourisme savent le saisir. www.thebluehouse.io. Article à lire dans le prochain numéro de Touriscopie : Novembre 2015. N°182.

LE MARCHÉ TURC À PORTÉE DE MAINS

turquie

 

 

 

 

 

La nouvelle a été peu relatée. Néanmoins, elle est de taille puisqu’elle concerne l’accélération de la délivrance de visas – en 48 heures- aux touristes turcs désireux de venir passer un séjour en France. Encore peu présents, les Turcs qui sont pourtant particulièrement bien reliés à la France grâce à des liaisons aériennes quotidiennes vers les capitales régionales de l’Hexagone, pourraient constituer un marché moyen courrier, abondant et régulier, pour peu que la situation géopolitique le permette. De plus, notons que selon une étude récente, la société turque serait dominée par deux maîtres mots : religion et consommation. A lire sur le site dans la rubrique Marchés internationaux : La Turquie, destination et marché.

 

AIRBNB PEUT-IL DEVENIR DÉMODÉ ?

airbnb-logement

Le trés médiatique géant de la location en pap est peut-être en train d’en faire trop. A force de courir aprés le succès en multipliant ses fonctionnalités, en ouvrant des réunions publiques de recrutement comme à Paris, en louant les catacombes de Paris pour fêter Halloween, en affichant un visage un brin trop mercantile… le risque de décevoir ses adeptes, les puristes de la première heure, existe. Certes, il trouvera d’autres recrues. Mais,devant le nombre grandissant de bad comments sur la toile, tout nous donne à penser que l’arrivée d’un concurrent plus qualitatif pourrait équilibrer le marché de l’offre en pap et rendre Airbnb un peu out of fashion. Avec Flipkey, Tripadvisor est-il en mesure de détrôner Airbnb ? La réponse est oui : Tripadvisor est en train de recruter à tour de bras parmi ses 400 millions d’utilisateurs et au delà et, entend bien révolutionner le marché.  Mais, il n’est pas le seul : Booking.com fait aussi les yeux doux à la location d’appartements de vacances… Des appartements déjà présents parmi son offre, mais qui pourraient bien devenir encore plus nombreux. Les couteaux sont sortis. A lire article dans Touriscopie. N°181. Octobre 2015 : Airbnb : les 7 péchés capitaux. A lire prochainTouriscopie. N°182. Les majors en course. 

MARRIOTT INVENTE LES MOXY HOTELS : DU « BABA CHIC » !

5136a8297ef040c5829d5d4f767f2254-moxy01ab

Ils ne travaillent plus de la même façon : ils veulent être libres, créatifs, inventifs et surtout avoir la possibilité de combiner du « fun » à leur travail. Membres de la Génération Y et Génération Z, ces jeunes n’ont plus envie de réaliser leurs voyages d’affaires dans les mêmes conditions que leurs aînés. Ils veulent de la décontraction, du confort, de la Wifi et surtout des salles et des salons où co-worker, s’amuser, faire des rencontres. Le groupe Marriott répond à leurs besoins en inaugurant à Milan le premier Moxy Hotel. Un concept « baba chic » à l’exemple des Mama Shelter ou des Generators.

LES TOURISTES CHINOIS SONT DES CHINOISES

mode-chinoise-3

Elles ont beau être minoritaires dans leur pays, politique de l’enfant unique oblige, les « petites impératrices » sont plus nombreuses que les hommes dans les rangs des touristes internationaux que nous envoie la Chine. Elles seraient 18% de plus. Une bonne occasion pour faire mieux connaissance avec elles. Car à l’heure de la « She era« , elles évoluent au rythme de l’Empire du Milieu, sont plus éduquées, plus autonomes et libérées. Mais, elles restent fidèles à leurs traditions, reviennent volontiers à leurs religions et redécouvrent leur patrimoine. De Shanghaï à Pékin, toutes ne sont donc pas de petites poupées éprises de luxe ou de fast fashion et de cosmétiques prêtes à dévaliser les boutiques…. A lire une double fiche dans Touriscopie. N°181. Octobre 2015.

LE TOURISME NOCTURNE MEURT-IL A PETIT FEU EN FRANCE  ?

hopper.nighthawks__250

La réponse est oui. La France est totalement déclassée en matière de tourisme nocturne. Les petites femmes de Pigalle et la folle époque des cabarets n’existent plus que dans les imaginaires. Avec une image romantique, Paris n’est pas de taille à rivaliser avec Berlin, Londres, Montréal, Barcelone… alors qu’elle a inventé La Nuit Blanche, les Vélib, la Fête de la musique, Paris Plage et autres festivités. De plus, elle est devenue une grande scène de musiques électroniques. Alors, que fait-on ? « Monsieur Fabius, on vous écrit une lettre… » pour vous demander de prendre en compte la dimension nocturne du tourisme et son attractivité, pour mettre en place des structures adaptées et pour tenter de ne pas réduire la nuit et sa magie à des heures de shopping supplémentaires. A lire une double fiche dans Touriscopie. N°181. Octobre 2015.

En tous les cas, l’appel est entendu : Bruno Julliard, premier adjoint de la mairie de Paris vient de faire part de 11 propositions pour mieux organiser la nuit parisienne et en faire sa promotion. A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.